L’été corrézien

L’été corrézien

Nous arrivons en Corrèze début juillet, au beau milieu du plateau de Millevaches. Nous restons dans cette ambiance de lande, de plans d’eau étendus au milieu des grands prés et des sapins. Hissés jusqu’à 900m d’altitude par les juments nous sommes chaleureusement accueillis à Chavanac grâce à notre réseau qui se tisse de jour en jour.

Après plus d’une semaine de repos et de rencontres attachantes nous entamons la descente vers le sud jusqu’à la Dordogne, à Argentat. Nous franchissons la Vézère à Treignac puis nous remontons aussitôt vers les Monédières. Ces montagnes qui nous rappellent les Ballons des Vosges, nous surprennent aussi par leurs superbes panoramas. On en profite, on se régale de tarte et de glace à la myrtille.

C’est le plein été et le soleil tape dur, l’herbe dessèche et se fait rare. Heureusement que le pays est parsemé de lacs et de plans d’eau où se rafraichir avec les amis et la famille qui se succèdent tout au long de la route et avec qui nous passons de belles journées et de bonnes soirées !

Après avoir franchit la vallée de la Corrèze au village qui porte son nom, nous remontons une nouvelle fois sur les hauteurs du plateau d’Espagnac à 550m en passant par l’étang de Ruffaud. Il nous faudra plusieurs jours pour réparer un pneu que nous crèverons là haut. Une fois changé, le nouveau pneu explosera sur la route au bout de 3km !

La descente qui rejoint la Dordogne est brutale : 400m de dénivelé sur 7km. La roulotte dérape parfois sur des gravillons dans les épingles à cheveux et nous donne des sueurs froides. Les freins bloquent les roues, seuls les chevaux retiennent le poids qui glisse malgré tout dans la pente.

A partir d’Argentat les plates rives de la Dordogne nous réservent de nombreux trajets tranquilles. Mais la canicule frappe et nous oblige à partir très tôt. L’herbe brulée par le soleil ne nous permet pas non plus de rester longtemps.

Un petit concert en pleine rue au café associatif le Kacalou dans la belle ville de Beaulieu-sur-Dordogne solde notre séjour en Corrèze et nous laisse présager les belles dynamiques culturelles et humaines qui nous attendent dans le Lot.

Nous aurons fort apprécié en Corrèze les jolis petits villages de pierre, nichés au creux des vallées, comme sortis d’un autre temps. Enfin, après une belle rencontre à Liourdres nous entrons dans la région Midi-Pyrénées par Bretenoux et Saint-Céré.

De Treignac à Veix

La Corrèze : ses étangs, jolis villages et montagnes

D’Argentat à Beaulieu-sur-Dordogne

Liourdres, Entre Corrèze et Lot

Notre entrée dans le Lot, par le Château de Castelnaud

Notre nouvelle camarade de route Andy arrivée cet été et qui nous donne tous les jours du bon lait et de beaux fromages !

 

5 Avis

  1. Desboeufs Eric 1 année ll y a

    Bonjour,
    Je suis  » tombé » sur votre site internet un peu par hasard. Quel beau projet ! Autant je suis admiratif, autant je serais incapable de le faire, bon j’ai aussi passé l’âge..:) Profitez bien de cette belle expérience, même si je suis convaincu que ca ne doit pas toujours être super, Mais au final il ne vous resteras que de belles rencontres et de beaux paysages. Et si un jour nos routes se croise, je serais heureux de vous fournir un accordéon à accorder et boire un verre en votre compagnies. Je suis dans le Jura Suisse, à quelques km de la frontière Française et nous avons également de très beaux paysages. Bonne route et le meilleur pour votre famille. Eric

    • Auteur
      atelierroulotte 1 année ll y a

      Merci pour ce message encourageant Eric. Au plaisir de vous croiser peut être un jour !

  2. Pruvot Odette alain 1 année ll y a

    Bonne chance dans le choix de votre nouvelle vie les petits cousins bravo!

  3. MARECHAL 8 mois ll y a

    Bonjour,
    Je découvre votre site internet pur hasard. j’ai 65 ans et dans ma tête bourgeonne un projet de roulotte et d’escapades je me donne deux ans pour mettre cela sur pieds à la différence que c’est mon moyen de locomotion sera un tracteur. je viens d’acheter un châssis de remorque que je vais modifier (agrandir en long et en large) puis viendra la construction ensuite sera au tour de tracteur un vieux IHC 624 remise à neuf des freins et embrayage. Comment faite vous pour trouver des points de chutes pour stationner la nuit ou pour quelques jours peut être qu’un jour nos routes se croiseront. Je suis de l’Alsace au nord du Bas Rhin à quelques pas de la frontière Allemande. je vous souhaite une bonne route Giles

    • Auteur
      atelierroulotte 3 mois ll y a

      BONNE CONSTRUCTION ET PEUT ETRE A BIENTOT SUR LES ROUTES !

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*